Billet d’humeur de l’Affreux : billet bref

Ce jour, je signe, entre deux cons, un court billet, histoire de colmater vos bouches en manque d’Affreusetés depuis mon dernier p’tit mot on ne peut plus réjouissant. L’actualité, riche comme toujours ce jour de rengaine, ne m’inspire guère. C’est toujours le bordel, et chacun cherche à plumer son voisin… Le monde est Affreux. D’où l’existence de ces billets. L’Avenir de la sphère terrestre est plus qu’incertain, on le sait. Alors que faire pour dédramatiser nos lendemains qui déchantent sévère ? Certains iront se réfugier dans une secte religieuse à la mode, moi, je préfère contempler le ciel avec joie, tant qu’il reste à disposition. Tiens, j’aperçois La Grande Ourse… Arf, non, t’as tout faux, Amateur de scribouilleur, va, c’est le nouveau satellite Star Wars lancé par Trump, plus clinquant qu’une constellation, plus brillant que les 110,3 carats du diamant Cora « Sun-drop », l’une des babioles les plus chères au monde (ramassée par des p’tits bras Affamés en Afrique à l’attention des grosses Argentées).

Il paraît que demain, ils vont illuminer nos cieux nocturnes 24h/24. Adieu les becs de gaz électriques. Adieu le spleen de minuit, adieu ma poésie enténébrée…

Insomniaques netavisés et autres otakus de mes couilles déconnectées, le monde est A vous…

Obsolètement vôtre

L’Affreux

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :